Consultations financières en cas de faillite

2 octobre 2019 | Faillite personnelle

Le rôle du syndic est aussi d’accompagner le débiteur dans sa faillite actuelle. Pourtant, il a un rôle beaucoup plus complexe, celui de s’assurer qu’il n’y aura pas de faillites futures pour le débiteur, et ce en le guidant, l’informant sur les bonnes pratiques financières.
Ainsi, lors des procédures de faillite, le failli a l’obligation d’assister à différentes consultations financières visant à réhabiliter sa relation avec ses finances. Ces consultations sont données par un conseiller qualifié qui n’est pas nécessairement le syndic.

La première phase de consultation a comme objectif de guider le failli en matière de dépenses, consommation et crédit. Les sujets abordés dans ces consultations sont :

  • La gestion budgétaire
  • Les pratiques de magasinage
  • Les signes précurseurs pour identifier les difficultés financières
  • L’obtention et l’utilisation du crédit

Cette première phase peut se compléter en groupe selon l’intérêt du failli.

La deuxième phase de consultation est plus spécifique à la situation du failli. Différents éléments sont abordés telles les causes financières et non financières ayant générées la faillite pour déceler des solutions réalistes à la situation du failli. Entre autres, le conseiller déterminera les forces et les faiblesses de la personne concernée en regard à ses acquis lors de la phase un. Le conseiller l’aidera également à comprendre son comportement de consommation et à connaître les ressources pour maintenir une bonne santé financière. À la fin de la phase 2, le failli aura en main des recommandations et un plan d’action afin de conserver sa solvabilité à la suite de sa faillite.

La faillite génère son lot de stress et de questionnements, le syndic saura vous rassurer et vous donner les outils pour que cette situation inconfortable ne se reproduise pas. Vous pouvez compter sur le fait que votre syndic vous aidera pendant la faillite, mais qu’il vous aidera également à préparer la suite.

Contactez-moiRetour au blogue